Avis du recueil Une goutte de trop d’Isabelle Haury, Julie Giovannone, Maritza, Jennifer Didi, Véronique Charrière

Une goutte de trop

Résumé: Avez-vous déjà eu la sensation que votre vie était toute tracée avant même que vous n’en ayez écrit les pages ? Avez-vous déjà été hanté par la réalisation d’une tâche dont personne d’autre ne se serait occupé ? Il ne faut des fois pas grand-chose pour faire basculer une vie. Une goutte de trop et la frontière entre ombre et lumière disparaît. Un simple parapluie ne suffit pas toujours à se protéger de la tempête.

J’ai eu la chance de lire ce super recueil grâce à l’auteur Mélanie Baranger qui me l’a envoyé pour que puisse le lire et le chroniquer encore merci et bonne lecture !

Sortie du recueil début juin chez Entrou’vert !

Avis : 

Couverture : La couverture du recueil nous transmet bien cette ambiance sombre propre aux nouvelles se déroulant sous la pluie. Cependant le graphisme ne me plait pas tant que cela. Dut au fait que le dessin n’est pas net. On peut cependant bien faire le lien avec les nouvelles  grâce à certains détails que nous retrouvons par la suite.

Titre : On est porté et intrigué par ce titre. La pluie qui fait basculer une vie. Cela m’a tout de suite intéressée !

1.La petite fille du lac d’Isabelle Haury

Personnages : Elisabeth est une jeune femme tout ce qu’il y a d’ordinaire. Son moment de repos, ses vacances dans sa petite maison près d’un lac. Personne alentour, elle est au calme, peut écrire et se détendre. Studieuse et apaisée nous allons la découvrir terrifiée et curieuse. C’est un personnage à qui on s’identifie dans cette peur que l’auteur arrive si bien à nous transmettre.

Environnement/univers : La résidence d’Elisabeth se trouve près du Lac Noir. D’ordinaire un lieu calme. Va se changer en un lieu mystérieux et angoissant. Des rêves étrangement réels et la pluie qui ne cesse de battre nous transportent dans une nouvelle oppressante. On ne peut la lâcher avant la fin tant on est happé par cette histoire. L’auteur a réussi a nous déconnecter de la réalité pour nous porté dans les mésaventures d’Elisabeth.

Histoire : Elisabeth part comme à son habitude dans la résidence familiale près du lac Noir afin de se ressourcer. Contrairement à ce qu’elle pensait elle va se retrouver prise dans une affaire qui va la dépasser. De nombreux rêves tournant au cauchemar deviennent réalité. La jeune femme va alors chercher à changer les choses en les résolvants. Au fur et à mesure des pages nous sommes captivés par cette histoire menée par la plume sophistiquée de l’auteur.

Note : 5/5Coup de coeur

2. Au premier regard de Julie Giovannone

Personnages : Marina est une jeune femme venant de perdre l’homme qu’elle aimait. Damien était l’homme de sa vie. Désorientée et seule elle doit alors faire face à un imprévu. Marina est enceinte. Que faire lorsque le père est décédé depuis peu ? Marina est un personnage attachant traversant des épreuves « communes ». Elle est courageuse et montre une belle vision de nos peurs réelles.

Environnement/univers : Lorsque le temps est accordé à nos humeurs les plus tristes nous sommes forcément plus attachés. C’est ce qu’il s’est passé avec cette nouvelle. L’ambiance que l’auteur nous a créé met en relief l’histoire et les sentiments. Je me suis sentie bouleversée lors de cette lecture.

Histoire : Marina apprend qu’elle est enceinte. On la retrouve pleurant sur la tombe de son défunt amour lui implorant de l’aide. Comptant sur l’aide de sa mère et de sa meilleure amie Marina va faire face à de nombreux souvenirs douloureux et à l’avenir incertain. Des doutes l’assaillissent. Une nouvelle touchante qui m’a fait monter les larmes aux yeux. Montrant les difficultés de la vie.

Note : 4,5/5

3. Mise en Abyme de Maritza

Personnages : La nouvelle s’ouvre Monsieur Monnet, inspecteur. C’est notre narrateur. Ce sera à travers ses yeux que nous sommes guidés à travers la nouvelle. Grâce à lui nous découvrons Alice, jeune fille mystérieuse de bonne famille élevée par son père. Elle est intrépide et différente des autres.

De plus, l’une des forces de la nouvelle est la présence de ses personnages. Bien que le nombre de ceux-ci soit conséquent on s’y retrouve facilement. Ils sont d’une profondeur incroyable pour une nouvelle. Chaque personnage a sa place et son importance. Ils sont tous fascinant et j’ai adoré tous les rencontrer.

Environnement/univers : L’auteur nous introduit dans une atmosphère de doute dès le début de sa nouvelle. On se pose beaucoup de questions quant à ce qu’il se passe et cela envoûte dès les premières pages. Une atmosphère d’enquête et de réflexion qui se transforme en fantastique par moment que j’ai tout simplement adoré.

Histoire : L’inspecteur nous conte un rapport d’enquête sur des affaires plutôt sombres. Des meurtres font surface et là le suspense se met en place. De suspects en suspects nous pensons avoir la solution dès le début des différentes affaires mais beaucoup de choses détonent. Une nouvelle prenante et addictive qui ne nous permet pas de laisser la nouvelle avant la fin. Sans oublier une fin parfaite que j’avais légèrement prévu mais tellement bien menée que çà ne m’a pas dérangé.

Note : 5/5Coup de coeur

4. Âme vitam aeternam de Jennifer Didi

Personnages : Holly est policière et mène une affaire sur un dangereux meurtrier. Elle va jouer les appâts mais cela ne va pas fonctionner. Elle n’aurait pas du le penser. Elle passera par plusieurs phases au cours de la nouvelle. Holly changera du tout au tout à cause des horreurs qu’elle subit. Parmi les personnages nous avons également le tueur. Nous n’avons pas accès directement à ses pensées mais elles d’Holly nous suffisent afin d’apercevoir sa folie.

Environnement/univers : Dès le commencement de la nouvelle nous avons affaire à une atmosphère accablante. La peur nous submerge aux côtés d’Holly. L’auteur a le souci des détails lors des horreurs que lui fait subir son geôlier. Lors de la nouvelle le sentiment dominant est la peur et ne cesse pas après la fermeture de celle ci.

Histoire : Holly voulait servir d’appât non de victime. Ne pouvant réagir elle est sous le joug de son bourreau. Vivant les pires horreurs Holly ne garde qu’une idée : se venger. Et si c’était après la mort ? Une nouvelle angoissante qui n’a pas de fin, elle nous « hante » encore après sa lecture. La violence et la peur sont les moteurs des personnages et ne nous fait quitter l’histoire.

Note : 5/5Coup de coeur

5. Tamara de Véronique Charrière 

Personnages : Tamara aime Jordan et Jordan l’aime. Le meilleur ami de Tamara se nomme Bérenger. Celle ci est une jeune femme aimant son travail et ses proches. Tout aurait pu être normal si la jalousie et la peur n’avaient pas fait halte chez elle. On découvre au début de la nouvelle une Tamara ordinaire à tant d’autres jeunes femmes mais la violence des mots et l’inquiétude vont la changer.

Environnement/univers : L’ambiance que l’auteur nous donne n’est pas assez développée malgré le fait que ce soit une nouvelle, elle était plutôt courte. La fin de la nouvelle détenait quelque chose que j’aurai aimé voir dans le reste de la nouvelle. La plume est fluide est agréable à lire mais je n’ai pas ressenti ce stress qu’a Tamara pour son ami.

Histoire : Tamara passe comme la majorité de ses week end chez son compagnon Jordan. Seulement elle a rendez vous avec Bérenger, un de ses amis qu’elle a rencontré lors d’une exposition d’art. N’arrivant pas à le contacter, celle ci s’inquiète. Jordan décide que s’en est plus qu’assez, Bérenger est adulte. Une dispute entre les amoureux éclate. Et si une colère changeait votre vie ?

Note : 3,75/5

6. Horreurs Luisantes ; Monstres d’enfant d’Elenna S.B.

Personnages : Raïssa est devenue une jeune femme. Elle a vécu la perte de sa mère, son unique parent, beaucoup trop tôt. Dans des conditions obscures. Ce sont ces raisons qui la poussent à devenir ce qu’elle est. Une femme qui se bat contre les monstres de ses cauchemars bien trop réels à son goût. A plusieurs moments on peut se poser des questions sur elle mais les réponses nous sont vite données.

Environnement/univers : A l’aide des citations qui parsèment la nouvelle l’auteur nous fait découvrir un monde horrible se cachant sous le masque du nôtre. Sa plume nous porte dans ces terreurs nocturnes qui nous sont révélées.

Histoire : Alors que Raïssa voit sa mère mourir devant ses yeux par un monstre aussi laid que meurtrier. Elle décide de mettre sa vie au service des familles pour cela ne se reproduise pas. On la suit durant son chemin de vie et on prend conscience de ce qu’elle tue. Les monstres de nos cauchemars d’enfance ne sont pas toujours aussi faciles à chasser qu’en allumant la lumière.

Note : 5/5Coup de coeur

7. Sang-Froid de Chloé Orer

Personnages : Merry est une jeune femme dont nous ne savons pas grand chose au début de la nouvelle. Nous savons qu’elle est lancée après un homme. Bien de sa personne Merry va le séduire et le mener en bateau. C’est une femme intelligente mais nous ne savons pas réellement ce qu’elle fait jusqu’au dénouement. Manipulatrice, brillante et déchirante ! Un personnage que j’ai adoré grâce à toute la profondeur que lui donne l’auteur.

Environnement/univers : Nous ne savons pas vraiment ce que veut Merry mais nous sentons dans toute la nouvelle une ambiance de tension et nous attendons le final. On pense le trouver à tout moment. L’auteur nous mène avec une plume magnifique dans cette recherche du lecteur.

Histoire : Merry rencontre Johan dans un bar après le travail. Habillée de manière sexy Merry attire tout de suite l’attention de ce dernier. Ils commencent à discuter et les verres s’enchaînent. La situation évolue comme on pourrait s’y attendre jusqu’au dénouement. De nombreuses questions nous tiennent en haleine et la fin est tout simplement géniale ! Une nouvelle où les pages défilent.

Note : 5/5Coup de coeur

8. Pas seulement la pluie de Marge Guyda

Personnages : Étonnamment le principal acteur de cette nouvelle est un petit parapluie rouge. Grâce à celui ci nous rencontrons de nouveaux destins au cours de notre lecture. Tous possèdent un point commun. Leur vie changera au contact de ce simple objet du quotidien. Tous aussi intéressants les uns que les autres chaque personnage possède un intérêt dans cette nouvelle.

Environnement/univers : Une ambiance de fatalité plane sur ce protecteur rouge. Chaque destin demeure mystérieux et l’ambiance s’assombrit au fur et à mesure des histoires. L’auteur arrive grâce à sa plume à nous appesantir l’atmosphère de la nouvelle.

Histoire : L’auteur nous fait des liens entre les différentes histoires composant le destin et la vie du petit parapluie rouge. Si un parapluie ou tout autre objet pouvait changer une vie. Les histoires n’ont que cela de commun et leurs fins. Chaque nouvelle a sa fin prédestinée lorsque cet accessoire entre dans leur vie. Une nouvelle intéressante avec cependant un destin qui m’a moins intéressée

Note : 4/5

9. La traque d’Hélène Duc

Personnages : Deux points de vue s’opposent. Celui de Lydia, une jeune femme ravissante, agent immobilière rentrant chez elle après le travail. Et celui du meurtrier qui va la suivre, l’épier sans qu’elle puisse s’en apercevoir. J’ai beaucoup aimé avoir ces deux points de vue. Sachant que j’apprécie énormément de rentrer dans la tête de méchants personnages lorsqu’ils sont aussi bien développés, ce qui fut le cas.

Environnement/univers : Une atmosphère terrifiante et oppressante est continue durant la nouvelle. Etant dans la tête de l’agresseur nous savons ce qu’il désire faire et cela nous emporte et nous angoisse.

Histoire : Le meurtrier a trouvé sa nouvelle proie. Une belle jeune femme se nommant Lydia. Durant tout le trajet qu’elle effectue dans les transports et rues de Paris, Lydia est suivie. Nous attendons alors le dénouement et la résolution de l’enquête. La présence de certaines scènes qui pour moi ralentissaient un peu le récit ont fait que la nouvelle ne fut pas un coup de cœur. Mais c’est une nouvelle prenante qui nous donne envie de tourner les pages avec des personnages avec une psychologie fascinante.

Note : 4/5

Un recueil de 9 nouvelles fascinantes. Au cours de ma lecture 5 gros coups de cœur ont éclos. Des nouvelles ayant pour lien la pluie, nous transportent et nous happent. Chaque nouvelle est addictive à sa manière. Chaque histoire est forte et prenante. Un recueil où la peur cohabite avec les pleurs et la curiosité. A découvrir pour les fans d’angoisse et d’enquête ! Vous ne lâcherez aucune de ces nouvelles avant de l’avoir finie !

Publicités

2 réflexions sur “Avis du recueil Une goutte de trop d’Isabelle Haury, Julie Giovannone, Maritza, Jennifer Didi, Véronique Charrière

  1. Pingback: [Chronique de blog] Une goutte de trop chez les Éditions Entrou’vert – Hélène Duc – Auteure

  2. Pingback: Recueil collectif Une Goutte de Trop |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s