Struck de Chris Colfer

Résumé : Carson Phillips est prêt à tout pour entrer dans la fac de ses rêves… et par la même occasion, laisser derrière lui une mère dépressive et une ville misérable. Même s’il lui faut, pour appuyer sa candidature, lancer seul un magasine littéraire. Malheureusement pour lui, les étudiants ne semblent guère capables d’écrire autre chose que des textos. Qu’à cela ne tienne, l’adolescent est aux aguets, et surtout il n’a plus rien à perdre. Après tout, qu’arriverait-il si le beau gosse du lycée apprenait que sa petite copine pom-pom girl couche avec le coach dans son dos ? Ou que la première de la classe n’hésite pas à envoyer des photos d’elle nue à n’importe qui sur Internet ? Pour parvenir à ses fins, Carson a une nouvelle stratégie toute trouvée : il se transforme en maître chanteur. Mais à force de jouer les corbeaux, ne risque-t-il pas de se brûler les ailes ?

Avis :

Couverture : La couverture me plait bien, elle montre bien le côté lycéen avec le cahier et le crayon. C’est également l’affiche du livre.

Titre : Un titre accrocheur qui m’a fait rire et qui m’a donné envie de lire ce roman.

Personnages : Après avoir lu Le pays des contes et vu ce livre dans le rayon, je n’ai pas hésité et malheureusement cela ne l’a pas fait pour moi. En grande partie à cause du personnage principal. Nous suivons l’histoire d’après le point de vue de Carson, un jeune adolescent plein d’ambition mais également d’orgueil. Il est cynique mais beaucoup trop pour moi. Ce fut un personnage distant avec tout ces camarades même ceux qui essayent d’être plus proches. Il se place au dessus d’eux et donc nous n’avons que ses descriptions pour nous faire une idée des personnages secondaires, qui sont presque oubliés. Carson est un garçon qui a des problèmes et donc j’ai fait passé beaucoup de ses humeurs mais elles reviennent souvent. Il est un grand sens de l’humour que j’ai pu apprécier à certains moments mais ce n’est tout simplement pas le mien.

Environnement/univers : Carson vit dans une ville banale avec un lycée banal. Il a une pensée très noire des choses qui marque sa lassitude et son envie d’évasion et de liberté. La majorité de l’histoire se déroule au lycée et en salle de classe. L’auteur nous met bien en scène l’ambiance de l’école, on y est plongé et je l’ai trouvé bien faite.

Histoire : Ma lecture aurait pu être meilleure si on avait pris de la distance à certains passages par rapport à Carson. Bien qu’il montre la centralisation du personnage principal l’auteur glisse des critiques de sociétés réelles mais avec ce cynisme qui ne m’a pas permit d’accrocher. L’intrigue est basique pour un roman contemporain, elle suit une progression logique dont les événements s’enchaînent naturellement. Cependant je n’ai eu qu’une unique surprise d’intrigue durant tout le roman. Et ce fut à la fin. C’est une chute qui nous laisse littéralement médusé. Bien que cette fin soit originale je l’ai trouvée presque facile pour un personnage tel que Carson. On retrouve bien la plume envoûtante de Chris Colfer mais son histoire fut pour moi une grosse déception.

Alors que Carson est un personnage plein d’ambition et de rêve, il est également rempli d’orgueil. Son seul désir : accéder à sa fac. Il est cynique et méchant ce fut pour moi un personnage que j’ai détesté suivre. Une intrigue simple avec une fin originale où l’on retrouve la belle plume de Chris Colfer même s’il n’a pas réussi à me faire aimé son histoire.

Note : 2,5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s