Luna Viva d’Aurélie Bénattar

Résumé : Luna tire les cartes tout au bout de la fête foraine. Depuis la mort de sa mère, il ne reste que Sagittaire − son énorme chien − pour veiller sur elle. Mais face aux brimades de son frère Gidy et au mépris des forains , elle n’a plus la force de continuer. C’est à l’hôpital qu’elle rencontre un étrange garçon métis, qui lui, ne survit pas. Pourtant, cela ne l’empêchera pas de revenir visiter Luna sous forme de spectre … bienveillant ?

Au même moment, la vie de Luna est chamboulée : le Falcone, chef des forains, décide de la présenter au grand concours national de cartomancie  ; il charge même la mystérieuse et ardente Izabella de devenir son mentor, car les épreuves sont rudes et les concurrents… prêts à tout. Et comme si ce n’était pas suffisant, la menace du Cercle  mettant en danger les voyantes s’avère aussi réelle que le « don » de divination que Luna se découvre aux côtés de sa mentor… un don qui la fascine et l’effraie tout à la fois.

Avis :

Couverture : J’ai pris ce livre pour sa couverture que je trouve magnifique. Elle attire l’œil avec ses couleurs éclatantes et sa composition en carte de tarot.

Titre : En découvrant le titre je pensais partir dans un univers de fantastique, alors que non. Cependant il capte bien l’univers de contemporain avec cette ambiance de magie.

Personnages : Tout commence par le réveil de Luna, comme tout les matins cette jeune fille se lève pour se préparer à tirer les cartes et à lire l’avenir des nombreux clients de la roulotte de la fête foraine. Cachée et prisonnière de son emploi et de sa famille de forains Luna va se révéler tout au long du roman. C’est une personne avec de nombreuses peurs enfouies en elle que le destin va lui permettre d’affronter. Sans mère et entourée de ses frères elle ne peut choisir ce qu’elle désire être. Et c’est l’un de ceux là que nous rencontrerons et suivrons lors du roman. Gidy, son frère aîné face à qui elle reste tétanisée. Gidy est un personnage sombre et inquiétant dès le commencement du roman. On ne sait pas vraiment ce qu’il pense et pourquoi il fait tout cela. On le découvre à travers l’intrigue mais c’est un personnage complexe et fascinant à rencontrer bien qu’obscure. De nombreux personnes secondaires nous sont présentées dans cette histoire mais l’autre figure importante est Izabella. Sœur de Falcone, femme fatale et obstinée elle devient le maître d’armes de la voyance de Luna. Elle l’a prend sous son aile mais elle doit travailler ! De plus, son passé coïncide avec celui de notre protagoniste et nous permet d’avoir une vision claire des différents événements.

Environnement/univers : Plongé dans le monde des forains, des voyages, des confits et des voyants nous voyageons tout en restant dans un cadre relativement identique durant le roman. Une vision d’un monde que je ne connaissais pas est très intéressante, c’est un « monde » méconnu où de nombreux faits peuvent se dérouler. Entourée de conflits entre forains et avec les citadins des différentes villes l’héroïne doit apprendre à s’adapter dans cette ambiance obscure et inhospitaliée. L’intrigue nous ajoute tout un pan de fantastique où des prouesses au delà de la réalité se produisent.

Histoire : Orpheline de mère la jeune Luna a dû prendre sa place dans la roulotte de la fête foraine familiale où elle a toujours vécue. Elle doit se cachée sous du maquillage afin d’attirer les clients avides de « bonnes révélations ». Rapportant de l’argent elle travail chaque jour et est étroitement surveillée par son frère aîné Gidy. Mais un jour afin de gagner de l’argent car Gidy est très joueur et perd beaucoup Luna se voit contrainte de participer à un concours de voyance. Nous entrons dans une intrigue mystérieuse nous ne comprenons les choses qu’au fur et à mesure sans trop en dévoiler, ce qui fait planer un nuage de suspens sur l’intégralité du roman. Aurélie Benattar nous fait vivre l’histoire de Luna à travers ses yeux avec un style portant dans les méandres de ses pensées et problèmes. Ce roman est plutôt court mais certaines longueurs m’ont parfois ennuyées et j’ai pensé que la partie du tournoi aurait pu être plus développée ou allongée car elle est passionnante. Cependant la lecture est très agréable et nous fait réfléchir sur des problèmes de société se déroulant dans les familles qui sont assez difficiles.

Un roman sur Luna cachée et prisonnière par Gidy son frère, voyante et voulant sortir de ce cercle malfaisant. Un univers et des personnages complexes et sombres, bien trop réels parfois ! Une intrigue intéressante et entraînante au cœur du passé et de l’avenir. Aurélie Benattar nous propose de vraies questions dans un roman, tout en nous faisant rêver. 

Note : 4/5

https://i2.wp.com/img11.hostingpics.net/pics/157225objectifdumois.png

Publicités

2 réflexions sur “Luna Viva d’Aurélie Bénattar

  1. Pingback: Billet de présentation du Challenge Objectif du Mois ! |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s