Avis Le Baron noir d’Olivier Gechter

Afficher l'image d'origine

Résumé: Paris, 1864. La vieille Seconde République est toujours dirigée par le Président Bonaparte. La France domine l’industrie dans tous les domaines : depuis le début du siècle, ses dirigeables sillonnent les cieux, ses transports ferroviaires véhiculent les marchandises de ses usines et de ses colonies dans toute l’Europe. Antoine Lefort, jeune magnat des transports et fabriquant d’armes, est un des artisans de cette puissance.
Lorsqu’ un de ses plans ultra-secrets est volé au nez et à la barbe des autorités, il décide de tendre un piège à ces espions, à la solde d’une puissance étrangère. L’aide d’Albert le majordome, du jeune Clément Ader et surtout celle du Baron Noir, un mystérieux justicier en armure, ne sera pas de trop.

Avis :

Couverture :  J’adore ce genre de couverture qui nous mettent bien en scène le style de l’oeuvre, ici le steampunk. Avec un personnage qui semble être le protagoniste au premier plan.

Titre : Le titre nous présente le protagoniste qui est un justicier de ce Paris se trouvant un monde uchronique.

Personnages : Dans ce petit roman d’une centaine de pages nous avons plusieurs points de vue montrés. On retrouve un jeune homme inventeur dirigeant l’entreprise familiale construisant des moyens de transport aussi bien aériens que terrestres. Il fait parti des dix plus grandes fortunes de France. Il prend alors sous son aile un jeune Toulousain du nom de Clément, inventeur visionnaire il souhaite réaliser un projet fou. Puis nous retrouvons des bandits et le majordome d’Antoine l’inventeur. Du fait de la longueur du roman les personnages ne sont pas très développés et nous n’en savons que peu sur ceux-ci. Ce qui peut expliquer mon manque d’accroche au personnage central qui est Antoine. J’ai au contraire bien aimé le majordome qui a un grand esprit et un humour qui me plaisent beaucoup chez ce personnage secondaire. Et le personnage du jeune toulousain m’a également plu, il est celui qui sort des études avec beaucoup de projets; et pas seulement les plus simples à réaliser. De plus ce qui m’a beaucoup fait rire est la présence d’un commissaire ayant le nom de ma ville !

Environnement/univers : Nous nous retrouvons dans un 19ème siècle uchronique où nous nous trouvons sous la Deuxième République à Paris. Un univers steampunk bien construit malgré les 100 seules pages qui est composé de beaucoup d’inventions et d’éléments très intéressants. Des éléments historiques que nous reconnaissons comme la création du journal le Figaro, et des auteurs contemporains de cette époque comme Hugo ou Verne. Alors que des inventions fantasques pour l’époque sont présentes et sont fascinantes car nous pouvons observer cette évolution plus rapide de la société.

Histoire : Dès le début nous sommes plongés dans la vie d’Antoine, le jeune dirigeant d’une des plus grandes entreprises de France. Nous le suivons alors dans ses projets et ses marchés. Rencontrant ce jeune toulousain voulant réaliser un projet visionnaire il entame alors un projet secret car important pour la sécurité de leur pays. D’un autre côté nous avons le récit d’aventure d’un mystérieux Baron Noir, qui est-il ? Et d’où donc ce justicier ? Puis des malfaiteurs veulent rafler ce projet à la barbe d’Antoine. Au compte de qui sont ils ? De nombreuses questions sont mises en place durant notre lecture car ce court roman éclipse certains détails et scènes qui pourraient nous donner les réponses. Une intrigue intéressante sans plus, le côté justicier est très présent et les combats opposant le Baron Noir et les bandits sont très bien écrits et narrés. Nous visualisons la scène. Une bonne découverte  que j’ai pu faire grâce à mon swap. Un univers très intéressant, un justicier fascinant mais pour moi si livre avait été plus long il m’aurait davantage plu.

Note : 3,5/5

Publicités

2 réflexions sur “Avis Le Baron noir d’Olivier Gechter

  1. Bonjour, je suis d’accord, ce livre est un peu court. Mais il y a eu une suite chez le même éditeur et j’ai cru lire sur tweeter que le roman devrait ressortir en plus épais.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s